Le crapaud Bufo gutturalis

Le crapaud Bufo gutturalis fait partie des deux espèces d'amphibiens présentes sur l'île de la Réunion. Il y a été importé en 1927, en provenance de l'île Maurice, où il avait été introduit vers 1870, afin de lutter contre les moustiques et le paludisme.

Le crapaud guttural est un batracien de la famille des Bufonidae originaire d'Afrique du Sud, aujourd'hui extrêmement commun sur l'île.

L'animal mesure environ 7 cm pour les mâles et 9 cm pour les femelles. La couleur de sa peau grenue peut varier mais son dos présente souvent un jaune brun clair tacheté de marron foncé, avec une bande claire au milieu. On remarque parfois des taches rouges au niveau des cuisses.

Le crapaud guttural doit son nom à son cri grinçant et sonore, observable tout au long de l'année en particulier pendant la reproduction. Son cocassement lui est en effet caractéristique, car répété à intervalles réguliers de trois secondes. Son chant peut paraitre presque continuel pendant la nuit, lorsque plusieurs individus se répondent.

De par sa grande capacité d'adaptation, il peut vivre du niveau de la mer jusqu'à 2000 mètres d'altitude. On le rencontre donc dans des milieux divers comme les savanes, les prairies, les zones agricoles mais aussi les jardins et les villes. Ce prédateur opportuniste mange insectes, mollusques, petits reptiles et grenouilles. A La Réunion, il est soupçonné de s'attaquer aux lézards indigènes de la famille des Phelsuma, comprenant le gecko vert de Manapany et le gecko vert des Hauts.

Recommened content