Le Piton de la Fournaise

Situé sur l’île de la Réunion, en plein cœur de l’océan Indien, l’âge du Piton de La Fournaise a fait l’objet d’avis mitigés. Auparavant, il était dit que son apparition remontait à environ 1 million d’années, puis cela a été modifié à 400 000 ans. Toutefois, selon de récentes données scientifiques, il s’agirait d’un volcan beaucoup plus ancien.

Caractéristiques

Le Piton de la Fournaise atteint une hauteur de 2632 mètres d’altitude. Il est le seul volcan en activité de l’île de La Réunion. Il s’est formé sur le côté sud-est du Piton des Neiges. Pendant plus de 500 000 ans, ces deux volcans ont été en activité simultanément. Mais, cela fait 12 000 ans que le Piton des Neiges s’est éteint.

Le Piton de la Fournaise est un volcan de forme conique, avec un vaste cratère volcanique au milieu. Il couvre 26% de la superficie de l’île. C’est un volcan bouclier puisqu’il est étendu et peu élevé.

Ce volcan comporte un large dôme, situé au centre d’une grande zone d’affaissement nommée l’Enclos. Ce dernier, en forme de « U », est complètement entouré de falaises. Sa partie culminante comporte deux cratères : le Bory et le Dolomieu.

Pourquoi est-il considéré comme l’un des volcans les plus importants sur la planète ?

Sans doute parce qu’il est l’un des volcans les plus actifs au monde, à cause de ses éruptions à intervalles réguliers (environ une tous les neuf mois). Sa quantité de lave émise est moins importante que celle du volcan américain Kilauea, mais elle est similaire à l’Etna, en Italie.

Cela fait plus de 65 millions d’années qu’il est ravitaillé par un panache mantellique (amas de roches étrangement chaudes qui proviennent du manteau terrestre). Ce panache a créé, lors de la dérive des plaques tectoniques, les Trapps du Deccan en Inde, les Laquedives, les Maldives, les Îles Chagos ainsi que les Mascareignes. À l’instar des volcans d’Hawaï, c'est un volcan de point chaud, ce qui signifie que son activité volcanique est fréquente. Pour le moment, les points chauds sont toujours des phénomènes étudiés, mais on ne dispose que de très peu d'informations à ce sujet.

Sous surveillance

Le Piton de la Fournaise est considérablement actif depuis sa longue éruption de 1998 (d’une durée de 6 mois). Il fut notamment en éruption à deux reprises en 1999, à trois reprises en 2000 et à deux reprises en 2001.

Depuis l’installation, en 1979, de l’observatoire volcanique, le volcan requiert une surveillance constante. Une centaine d’instruments, répartis sur 35 sites différents sur le massif du Piton de la Fournaise, enregistrent des données utiles sur le fonctionnement des volcans. L’analyse de ces données permet, désormais, de mieux prévoir les éruptions. On peut accéder à cet observatoire assez facilement par la route du Volcan ou bien par la route des Laves. Cela permet d’admirer et de regarder les projections ainsi que les coulées de lave du volcan.

Attrait touristique

Ce volcan attire beaucoup de touristes chaque année. Le printemps et l’automne sont les saisons favorables pour le visiter, car les bourrasques de vents sont moins fortes et les précipitations tropicales se font plus rares.

Pendant l’hiver, de juin à septembre, lors des fronts froids, la météo devient totalement horrible en peu de temps sur le volcan : pluies interminables et froides, des vents de 80 km/h et des températures atteignant 0 degré. En août 2003, des conditions arctiques s’installèrent durant deux jours, apportant de la neige. Cependant, il peut y avoir également de magnifiques journées à ce moment de l’année.

En ce qui concerne l’été, d’autres types de problèmes peuvent survenir. Des dépressions tropicales et des tornades peuvent déstabiliser la météo sur le volcan, lorsqu’elles sont à moins de 600 kilomètres. Cela entraîne de fortes pluies comme, par exemple, de 200 mm à 500 mm en une journée.

Un volcan à ne pas manquer !

Malgré les temps climatiques parfois difficiles, le Piton de la Fournaise vaut largement la peine d’être visité afin de faire une belle randonnée. La visite des cratères a lieu dans la meilleure zone, au niveau de la météo, soit entre 2000 à 2600 mètres d’altitude. Les intempéries se déroulent normalement sur le côté est du volcan, à une altitude de 1000 à 2000 mètres.

L’île regorge notamment de paysages époustouflants, d’espèces végétales et animales uniques au monde, et possède également de magnifiques cascades : les amateurs de canyoning seront servis.

Recommened content