L’île de la Réunion : naissance et formation

L'île de La Réunion est une île française, qui est aujourd’hui composée de deux volcans émergés : le piton des Neiges, endormi depuis environ 12 000 ans, et le piton de la Fournaise, considéré comme l'un des plus importants volcans de la planète, notamment parce qu’il figure parmi les volcans les plus actifs et les plus observés.

L’île de la Réunion fait partie de l’archipel des Mascareignes, situé au milieu de l’océan indien, à bonne distance de Madagascar et de l’île Maurice.

Avec une superficie de 2 512 km², une activité volcanique intense, son relief accidenté et ses majestueux décors, c’est un endroit très apprécié par les touristes du monde entier.

Formée à partir d’un volcan

En réalité, l’île de La Réunion fut la conséquence d’une activité volcanique intense du point chaud de la Réunion, il y a environ trois millions d’années. Le piton des Neiges est donc le volcan à l’origine de sa création. Malgré son inactivité, il est considéré comme l’un des plus imposants volcans au monde : la partie immergée compte près de 4 000 mètres et celle émergée, près de 3069 mètres, ce qui fait environ 7 000 mètres au total.

Pour résumer brièvement, les volcans sont formés à partir de points chauds : c’est une sorte de trop plein de chaleur accumulée, qui s’échappe à partir du centre de la terre pour remonter vers la surface. Lorsque la croûte terrestre cède finalement sous la pression de la chaleur extrême, la lave brûlante fuse et forme alors un volcan : c'est ainsi qu'est né le Piton des Neiges.

Au départ, c’était l’Inde qui était située au-dessus du point chaud de la Réunion. Grâce au mouvement des plaques tectoniques, l’Inde s’est déplacée graduellement, de sorte que les éruptions suivantes ont engendré successivement les Laccadives, les Maldives, les îles Chagos et les Mascareignes… pour enfin voir apparaître l’île de La Réunion, ce qui en fait donc la plus jeune île générée par le point chaud de la Réunion.

Variété exceptionnelle au niveau de la faune et de la flore

Il est important de savoir qu’une grande partie de l'île est recouverte d’une végétation riche et largement diversifiée, une forêt produite sans aucune intervention de l’homme ou l’on a pu recenser plus de 200 espèces.

Il est très simple de comprendre comment une végétation aussi dense a pu se développer sur le sol rocheux de cette île volcanique. Après que des graines aient été déposées de façon naturelle (par voie aérienne, maritime ou via certains animaux voyageurs) sur l’Île de la Réunion, elles ont germé, en commençant d’abord par les spores, les mousses et les lichens. Effritant au fil du temps le sol de l’île, elles ont finalement constitué un terreau, lequel a permis à des plantes, arbustes et ensuite des arbres, de pousser.

Ces différentes espèces végétales, ainsi éloignées de leurs semblables, ont été confrontées à un climat et un environnement différents et se sont adaptées; elles ont muté, devenant ainsi endémiques, c’est-à-dire qu’on ne peut les retrouver nulle part ailleurs dans le monde.

Toutefois, certaines espèces fauniques ou végétales qui ont été introduites par l’homme sur l’île de la Réunion sont malheureusement très nuisibles pour ces espèces uniques.

Certaines plantes envahissantes se reproduisent trop vite, envahissant le territoire et limitant ainsi le développement des espèces indigènes. Les premiers habitants de l’Île ont également consommé certaines espèces animales uniques, jusqu’à leur extinction.

Une île unique et fascinante

En raison des caprices fréquents du climat tropical et des pluies torrentielles qui peuvent parfois s’abattre sur une partie de l’île, bon nombre de voyageurs planifient soigneusement leur escale à La Réunion, afin de maximiser leurs chances de profiter de leur séjour.

En effet, il y a beaucoup à voir et il est surprenant de constater la diversité des attraits offerts par Dame Nature sur cette île : une variété de panoramas enchanteurs, une végétation particulière et unique, effectuer des randonnées en forêt ou, pour les plus courageux, s’adonner au canyoning.

Recommened content