Baisse de la taxe foncière à la Possession: Une mesure "opportuniste" et "dérisoire"

"Un effet d’annonce aux fragrances un tantinet électoralistes et opportunistes". C’est ainsi que Philippe Robert qualifie la baisse de 5% du taux de la taxe foncière , qui sera soumise au vote du conseil municipal de la Possession ce...
"Un effet d’annonce aux fragrances un tantinet électoralistes et opportunistes". C’est ainsi que Philippe Robert qualifie la baisse de 5% du taux de la taxe foncière, qui sera soumise au vote du conseil municipal de la Possession ce mercredi. L'élu d'opposition a donné une conférence de presse ce lundi pour dénoncer les "manœuvres grossières" de la majorité.   "Les 5% ne portent pas sur le montant mais sur le taux. Il s’agit en réalité d’une baisse de 1,62%", calcule-t-il, jugeant cette réduction"dérisoire en comparaison avec l’augmentation d’impôts de plus de 30% subie en cinq ans de mandat". Popularité en berne Des augmentations qui selon lui n’auraient d’ailleurs servi à rien.  "Combien de véritables écoles, combien de crèches municipales supplémentaires ? Pour quel service publiques ?", interroge-t-il.   Pour l’élu d’opposition, cette baisse d’impôt aurait pour principal objectif pour la première magistrate de "faire augmenter sa popularité en berne". Il s’explique, sans toutefois apporter de documents à l'appui de ses dires : "J’ai ouï dire que la mairie avait fait deux sondages d’opinion dont l’un avait une connotation plus politique (…). Le résultat lui étant défavorable, cela pourrait peut-être expliquer les effets d’annonce". 

Recommened content