Ouganda-Une léopard dévore un enfant de 3 ans

Vendredi 4 mai, un leopard a dévoré un enfant de trois ans, fils d’une garde forestière travaillant dans le parc national Queen Elizabeth en Ouganda. L’enfant qui était avec la baby-sitter, dans le domicile de la garde forestière au sein...
Vendredi 4 mai, un leopard a dévoré un enfant de trois ans, fils d’une garde forestière travaillant dans le parc national Queen Elizabeth en Ouganda. L’enfant qui était avec la baby-sitter, dans le domicile de la garde forestière au sein du parc. Le porte-parole des autorités du parc, a indiqué que l’enfant avait suivi sa nounou dehors, et qu’elle ne l’avait pas vu. « Elle a entendu les appels à l’aide de l’enfant, elle est intervenue mais il était trop tard, le léopard avait disparu dans la brousse », déclare Bashir Hangi, le porte-parole des autorités du parc. Des recherches ont été lancées dès le vendredi soir, et le crâne de l’enfant a été retrouvé le lendemain. Les autorités traquent donc le léopard pour le capturer et le tuer. Car « une fois qu’il a mangé de la chair humaine, la tentation devient grande de manger un autre être humain », a ajouté Bashir Hangi. Le parc reine Elizabeth est le parc national le plus visité de l’Ouganda, avec des touristes affluant pour regarder les léopards errer dans la péninsule de Mweya, qui se trouve à côté du lac Edward. Le parc abrite également des buffles d’Afrique, des crocodiles du Nil, des lions et des chimpanzés. L’attaque survient juste une semaine après qu’un propriétaire de parc safari britannique ait été attaqué par un lion en Afrique du Sud. Mike Hodge, 71 ans, a subi une fracture de la mâchoire après avoir été déchiqueté au sanctuaire animalier de Marakele à Thabazimbi. Il y a deux ans, en Afrique du Sud, un garçon de six ans a été enlevé par un léopard au parc national Kruger, mais le jeune homme s’est échappé de sa vie. Kellan Denny jouait avec son frère sur un mur lorsque le léopard enfonça ses dents dans son épaule et l’entraîna. Cependant, le léopard lâcha le garçon traumatisé, permettant à son père de se précipiter et de le porter en sécurité. L’incident était le premier en son genre depuis 40 ans, selon un porte-parole du parc national Kruger.

Recommened content