PÂTÉ CRÉOLE Par Christian ANTOU

Ingrédients

Viande de porc 500 gr
Saindoux (ou beurre) 250 gr
Sel 2 c à café
Curcuma 2 cà café
Thym PM
Poivre PM
Farine 1 kg
Jaunes d'oeuf 4 pièces
Oeufs entiers 2 pièces
Sucre 200 gr
Levure chimique 1 sachet
Anisette 10 cl

Préparation

PRÉPARER LA VIANDE
(godiveau) Réunir dans une marmite la viande découpée en petits morceaux, le saindoux, le sel (la moitié) , le curcuma, le poivre, le thym et laisser cuire à petit feu à couvert. débarraser les morceaux de viande et laisser figer la graisse.

PRÉPARER LA PÂTE
Mélanger la farine, le sel, le sucre et la levure et mettre en fontaine. Mettre au centre la graisse du godiveau bien froide et les oeufs. Mélanger le tout en rajoutant la liqueur et travailler la pâte afin d’avoir une pâte homogène (la boule se forme facilement). Laisser reposer.

MONTAGE DU PÂTÉ
Abaisser la moitié de la pâte, sur 1,5 cm d'épaisseur. Creuser légèrement le centre et et mettree la viande. Abaisser l'autre moitié sur la même épaisseur et recouvrir en soudant bien les bords. Décorer avec les chutes de pâte (fleurs, grappe de raisins...) Dorer. Laisser durcir le pâté au frais. Cuire au four T 5 à environ 150° pendant 1h à 1 h 30.

REMARQUES
Le pâté créole se sert souvent vers 16h00, au frais, sous la varangue, avec une petite Marie-Brizard, lors des repas de fêtes. La quantité d'oeuf utilisée peut varier en fonction de la friabilité de la pâteé recherchée. Il est possible de ne pas utiliser de levure chimique. On obtinet alors un pâté plus sablé. Certaines personnes réalisent le pâté créole en pétrissant la pâte longuement. A mon avis, la qualité de la pâte n'est pas due au temps du pétrissage, mais à la façon de la travailler (fraisage). Traditionnellement, le pâté créole se réalisait avec du saindoux et à la viande de porc ou de poulet. De nos jours, on voit de plus en plus de réalisations au beurre et la viande est remplacée par de la papaye confite, en général. Le pâté créole est le symbole même du métissage de notre cuisine car il combine à la fois les techniques issues de la cuisine française (godiveau - viande confite dans la graisse), et de la cuisine indienne (petits gâteaux à base de pâte sablée, aromatisée et colorée au curcuma). Ce malnge harmonieux de différentes cultures, dû au temps et au brassage humain, a fait de ce met un plat typique de la Réunion, qu'on ne retrouve pas dans les autres pays de la zone Océan Indien (Maurice, Sychelles, Madagascar, etc.).

Poster un nouveau commentaire

Comments

Eddy (non vérifié) 01/05/2016 - 11:49 -
ISA (non vérifié) 26/04/2016 - 22:03 -
ferrere (non vérifié) 16/04/2016 - 09:24 -

mangerait bien un morceau ça y rappel le temps longtemps quand y partait chez grand mére le 1er janvier miam miam

Anonymous (non vérifié) 13/04/2016 - 21:35 -

Recommened content